12ème édition de Jardins, Jardin aux Tuileries

Le week-end dernier, premier week-end de juin, s’est tenue la douzième édition de « jardinsjardin » au jardin des Tuileries à Paris. Bien entendu, nous y étions ! Nous vous livrons toutes nos impressions de cet événement incontournable pour tous les paysagistes en herbes.

jardinsjardin

Le thème choisi cette année par les organisateurs est « La ville heureuse ». Pour cette édition, douze paysagistes reconnus proposent leurs visions et présentent leurs créations.

Nous y avons a pioché les dernières tendances !!

Nous avons tout particulièrement remarqué l’installation de Pierre Alexandre Risser, qui par un jeu de miroir nous emmène dans son univers mystérieux et végétal.

photo

Une chaise rouge émerge au milieu d’une végétation luxuriante, des brumisateurs rendent l’atmosphère tropicale et accentuent le mystère de cette composition. 

A noter également la très belle installation de Thibaut Guezais pour les Champagnes Brimoncourt qui a choisi de travailler les bouteilles de champagne pour en créer un mur en parfaite harmonie avec le jardin secret créé pour l’occasion.

thibaultguezais

A côté de ces installations d’exception, des jeunes créateurs et jeunes entrepreneurs présentaient leurs visions d’une ville heureuse. De nombreux murs végétaux sont ainsi proposés, tendance lourde du secteur, depuis qu’Ikea et D&M proposent ce type d’installation. Les murs végétaux se font ainsi dans des matériaux recyclés telles ces palettes de chantiers retravaillées pour accueillir des plantes ou avec des armatures en métal. Nul doute que les murs végétaux envahiront nos terrasses et balcons urbains très prochainement.

vintage

Autre tendance forte du secteur le vintage, représenté cette année par un carré d’une vingtaine de marchands du marché aux puces de Saint-Ouen. Ces marchands nous proposent de revisiter les outils et matériaux du passé pour les adapter à l’univers des jardins. Casiers à bouteilles des années 50, bassines en zinc, vieux outils… tout est sujet à réinterprétation et à adaptation.

vintage2

Les écoles de design et de paysagisme se retrouvent sur la Terrasse du Bord de l’Eau avec aussi bien du mobilier d’extérieur que des contenants futuristes. monbalconparisien.fr a particulièrement apprécié cette « table d’extérieur fontaine à eau ». Un courant d’eau défile gracieusement sous le plateau en verre de la table pour se déverser en cascade en bout de table dans un bac très élégant. Unique et vraiment étonnant.

verre

Le métal signe son grand retour dans le mobilier d’extérieur. Futuriste ou retro, en tôle ou en zinc, de nombreux créateurs réinterprètent ce matériau longtemps délaissé au profit des plastiques et résines.

metal

Enfin incontournable même dans l’univers des jardins, le digital fait sa grande entrée avec de nombreux acteurs qui se positionnent dans les services liés aux jardins et aux balcons par internet. Ainsi les paysagistes se dématérialisent pour ordonnancer à distance des jardins ou terrasses, les balconnières se font livrées à domicile.

On a déjà hâte de découvrir la treizième édition de jardinsjardin qui se tiendra également aux Tuileries.

Les conseils indispensables pour tailler un olivier

L’olivier, arbre méditerranéen par excellence, est très à la mode depuis quelques années. On le voit fleurir sur les terrasses parisiennes. Arbuste à la croissance très lente, sa croissance est conditionnée par la dimension de son contenant. Si la taille de l’olivier n’est pas obligatoire, elle est recommandée si vous souhaitez obtenir une coupe harmonieuse !  La taille permet également de limiter la survenance de maladies.

Bien tailler son olivier, l'étape indispensable pour un arbre en bonne santé.
Bien tailler son olivier, l’étape indispensable pour un arbre en bonne santé.

Quand tailler mon olivier ?

Pratiquez la taille après les périodes de froid intense, idéalement début mars. A cette période, les premières fleurs ne seront pas encore apparues.

Pourquoi tailler mon olivier ?

D’une manière générale, la taille de l’olivier consiste à supprimer les branches mortes d’une part et à « aérer » le centre de votre olivier.

Le fait « d’aérer » améliorera le travail du pollen de l’arbuste et  – si votre olivier produit des fruits – en améliorera le rendement en olives. Le fait « d’aérer » ainsi votre olivier permet également que le soleil atteigne toutes les parties de votre olivier et de limiter la prolifération des parasites. En effet, ces derniers se développent surtout dans des environnements humides et sombres.

Comment tailler mon olivier ?

Pour tailler votre olivier, veillez à bien couper les branches « à ras » afin de limiter les apparitions de pousses disgracieuses les années suivantes. Cette étape consiste à couper les branches qui partent du tronc de la base de votre olivier jusqu’aux premières branches majeures. Pour « aérer » votre olivier il vous faudra après couper les branches qui poussent vers l’intérieur de l’arbuste (c’est-à-dire vers le tronc) ou vers le sol afin de ne laisser que les branches qui poussent à l’horizontal (et vers l’extérieur de l’arbuste) et vers le ciel. Evitez également les branches qui se croisent pour n’en conserver qu’une, idéalement la plus grosse. Votre olivier poussera essentiellement en direction de la lumière, du soleil donc. Pensez donc à tourner le pot de votre olivier régulièrement pour que la pousse de votre olivier se fasse de manière harmonieuse. Pratiquez cette taille tous les ans.

Comment donner une forme particulière à mon olivier ?

Pour ce qui est de donner une esthétique particulière à votre arbre, pour ma part, je préconise de privilégier une coupe dite « en gobelet » ou encore « provençale » ou en « pistache » qui lui donneront un aspect le plus naturel et harmonieux et le plus propice à la fructification. Pour une coupe « en gobelet » ou « à la provençale », à partir de la sixième année de votre olivier, coupez le tronc en laissant cinq ou six branches maîtresses qui formeront la charpente de votre arbuste.

Votre olivier se développera ainsi avec une forme évasée vers le haut en formant un plateau sur son sommet. Si vous souhaitez donner une forme plus naturelle vous pouvez privilégier une forme dite « en pistache ». Dans ce dernier cas, ne pratiquez pas de taille du tronc, votre arbuste prendra la forme d’un olivier renflée sur l’extérieur et affinée à sa base et au sommet. Si vous souhaiter donner d’autres formes – en boule par exemple comme pour un buis – il vous faudra toujours veiller à « aérer » le centre de votre olivier comme décrit plus haut.

Votre jardinerie en ligne vous propose des packs tout compris. L’olivier assemblé avec des contenants adaptés. Des matériaux nobles comme l’osier, la terre le bois dans l’esprit Mon Balcon Parisien. Notre atelier a ainsi créé le Coriace Vintage, Halles Coriace et le Panier Coriace.

Retrouvez l’olivier, le coriace méditerranéen, sur notre magasin.

Mon Balcon Parisien