Plantes sans entretien : les atouts de l’Oranger du Mexique

Le Choisya Ternata ou Oranger du Mexique est une très belle plante aromatique en forme de buisson à feuillage persistant. Originaire d’Amérique du Nord l’oranger du Mexique a été découvert vers 1804 au Mexique et introduit en Europe vers 1825. Sa taille peut atteindre les 2 ou 3 mètres mais on le trouve facilement en pot dans des tailles inférieures.

 

L’Oranger du Mexique est une plante idéale pour habiller toute l’année balcons et jardins. Son beau feuillage persistant vous accompagnera dans toutes les saisons et même durant les hivers les plus rigoureux. En effet, sa rusticité lui permet de résister à des températures extrêmes jusqu’à -30°C. Ses feuilles sont légèrement odorantes au toucher.

L’Oranger du Mexique est également pourvu de belles floraisons. Deux fois par an, en avril-juin et septembre-octobre, l’Oranger du Mexique se part de très belles fleurs blanches qui se regroupent en bouquets. Les fleurs dégagent un doux parfum d’agrume qui a donné le nom d’ « Oranger ». Nectarifères, ses fleurs sont très appréciées des papillons et des abeilles.

plantes sans entretien majeur
Oranger du Mexique

Le Choisya Ternata, qu’il soit isolé, en haie ou en massif, ne requiert aucune taille particulière mais il est peut être préférable de lui donner une belle silhouette. Il fait parti des plantes sans entretien majeur.

L’oranger du Mexique ou le Choisya Ternata adopte naturellement une forme en boule, de forme assez homogène. Il prend rarement une hauteur excessive, cependant au bout d’un certain nombre d’années, certaines branches ne peuvent avoir que des feuilles à l’extrémité ou alors n’être plus en harmonie par rapport au reste de la plante, il est alors nécessaire de tailler.

Pour tailler un Oranger du Mexique, il est important de le faire après la floraison, en mai-juin. Il est possible de le tailler en avril que dans le cas où l’arbuste a été abîmé par de très fortes gelées ou par des verglas tardifs.

Alors comment tailler un Oranger du Mexique :

  • Pour couper une branche dégarnie, il est nécessaire de le faire à 50 cm de la base.
  • Pour couper les branches secondaires dépourvues de feuilles ou qui traînent sur le sol, il faut le faire à ras de la ramification.
  • Les branches qui sortent en hauteur de la boule de façon non esthétique sont justes à couper sur la longueur en question.

Voilà pour les grands principes pour tailler un Oranger du Mexique.

Vous trouverez le plus souvent l’Oranger du Mexique sous les déclinaisons Aztec Pearl ou Sundance dans vos jardineries. La principale différence réside dans le fait que l’Aztec Pearl est doté de feuille plus mince et que les fleurs avant de développer leur belle couleur blanche sont d’un rose irisé lorsqu’elles sont en bouton. Le Sundance a quant à lui la particularité d’avoir des feuilles moins vertes qui tendent vers le jaune.

Votre jardinerie en ligne monbalconparisien.fr a choisi l’Aztec Pearl qui est tout particulièrement adapté à l’environnement urbain. Retrouvez ici toute la sélection monbalconparisien.fr sous la dénomination de l’Intrépide Aztèque…

 

Le petit plus : l’Oranger du Mexique permet de faire des compositions florales originales. Pour cela, il faut couper les fleurs avec une très courte partie de branche et les faire flotter dans de l’eau qui dégageront dans votre intérieur leur agréable odeur d’agrume.

L’oranger est une plante sans entretien.

Un commentaire pour “Plantes sans entretien : les atouts de l’Oranger du Mexique

  1. […] extrêmes jusqu’à -30°C. Ses feuilles sont légèrement odorantes au toucher. Découvrez ici plus en détail l’oranger du Mexique. Pour retrouver l’oranger du Mexique sur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Balcon Parisien